Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Aragon, le Fou d’Elsa

Majnoun & Leyla مجنون ليلى

ARAGON: le fou d’Elsa/Majnûn LeylaLe Fou d’Elsa reflète un immense engagement intellectuel de Louis Aragon pour s’approprier la culture et l’histoire du monde arabe et musulman et pour comprendre sa relation au monde chrétien et au monde moderne. Les poèmes de Louis Aragon dans Le Fou d’Elsa sont sertis dans une narration biographique et une analyse sociologique et historique relatant l’Andalousie dominée par les musulmans.Le Fou d’Elsa comprend aussi une dimension théâtrale. Il met en scène, dans le contexte dramatique de la chute de Grenade, en 1490-1492, coïncidant avec la découverte de l’Amérique, la société andalouse, mêlant musulmans et juifs pétris de rationalisme. La chute de Grenade est un moment charnière de l’histoire moderne, celui de la montée politique de la chrétienté, portée par l’Inquisition, et le début de la dépression séculaire dans laquelle s’engageait le monde arabe et musulman, achevée par sa colonisation.Aujourd’hui, Le Fou d’Elsa reste un poème d’une extraordinaire actualité. Il développe un système de valeurs propice à la coexistence respectueuse et mutuellement enrichissante des civilisations.C’est dans Le Fou d’Elsa que Louis Aragon mentionne, à deux reprises, que « L’avenir de l’homme est la femme », qui deviendra une célèbre maxime et (après une inversion de l’ordre des mots) le titre de la chanson de Jean Ferrat La femme est l’avenir de l’homme.Le titre du Fou d’Elsa est une référence à l’histoire de Majnoun et Leila, « majnoun » signifiant « fou » en arabe. Aragon réinvente en effet l’histoire de Majnoun et Leila, transposée à Grenade, mais aussi entre les siècles, puisque Keïs Ibn-Amir An-Nadjidî, le nouveau Medjnoûn, rêve d’une Elsa du futur, et dans ses visions invoque également Federico García Lorca, Don Quichotte, Moïse Maïmonide, Averroès…Sources Wikipedia

————————-