Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

مدينة غرناطة

Le palais de l’Alhambra

قصر الحمراء


LE GENARALIFE (Jannat al ‘arîf)
جنة العريف

l’épouse du Calife, en “bisbille” avec son auguste époux avait exigé la construction de son propre palais plus en haut du magnifique palais de l’Alhambra (al-hamrâ, en arabe). Histoire de bouder, le temps qu’il lui fallait. Dans un cadre digne de son statut. Ce qu’il fît.

(D’après Washington Irving, Contes de l’Alhambra).


Ce ne sont pas des histoires des 1001 nuits, mais une réalité “visitable” si vous avez l’opportunité. (D’après Washington Irving, Contes de l’Alhambra).