LES 1001 NUITS: Les contes méconnus

UNE SERIE DE CONTES ORIGINAUX ET PEU CONNUS

——————————

Pour une majorité de nos compatriotes Français , les 1001 et NUITS se résument à Aladin, le Génie qui sort de sa lampe, les tapis volants … et Ali Baba et les 40 voleurs ! Qui n’est même pas selon les spécialistes un conte des 1001 et Nuits , mais un conte populaire égyptien , rendu célèbre par le cinéma

Les 1001 Nuits , comme leur nom l’indique fourmillent de mille et une histoires toutes aussi merveilleuses les unes que les autres , avec des personnages -femmes et hommes- aussi prodigieux que le sympathique Aladin mais  resté(es) malheureusement inconnus (es) du moins par le public occidental.
Ce sont ces aspects que nous aimerions vous faire découvrir et partager le plaisir avec vous .

Par exemple , les contes des Mille et une Nuits ont été précurseurs dans ce que nous appelons les romans “à série” et surtout les séries télévisées dont on nous abreuve depuis des années.


Les histoires de Shéhérazad, au Moyen-Âge arabe , déjà, se terminaient par quelque chose comme : “j’arrête là les enfants, à demain si vous voulez la suite …!!”,
Un personnage qui possède une bague magique, qui émet des rayons permettant de voir à travers les murs (les rayons laser avant la lettre?)


Un autre personnage se retrouve au fond du ventre de la terre confronté à un lourd dilemme. Il se retrouve devant une grotte dont l’entrée est défendue par … sa propre mère ! en petite tenue. Pour y rentrer, il doit lui faire l’amour.. Le complexe d’Oeudipe avant Freud ? . Et cela a circulé du 9ème siècle à nos jours …


Bibliographie indicative :

Les publications les plus anciennes en langue arabe:

  • Édition (inachevée) du cheikh El Yemeni, Calcutta, deux volumes, 1814-1818.
  • Édition Habicht, Breslau, douze volumes, 1825-1843.
  • Alf layla wa-layla, al-Būlāq, Le Caire, deux volumes, 1835, rév. 1863.
  • Alf layla wa-layla, Édition Macnaghten, Calcutta, quatre volumes, 1839-1842.
  • Alf layla wa-layla, deux vol. (4 tomes), Le Caire, al-Maṭba‘a wa-l-Maktaba al-Sa‘īdiyya, 1354/1935 [version améliorée de l’édition de Būlāq de 1863].
  • Édition expurgée, revue et disloquée des pères jésuites, Beyrouth, quatre volumes.
  • Édition de Bombay, quatre volumes.

Les traductions conseillées :

  • Antoine Galland
  • Mardrus
  • Albert Kazimirski
  • René Khawam

Nos conseils

Pour mieux apprécier l’oeuvre :

  • Rechercher les titres des contes les moins connus
  • Rechercher les personnages les moins célèbres





L’email a bien été copié
 
L’email a bien été copié