Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

LES 1001 ET NUITS

UNE SERIE DE CONTES ORIGINAUX ET PEU CONNUS
PREAMBULE
——————————
Nous nous sommes crus obligés avant d’aborder le sujet proprement dit de passer par un passage qui nous semblait obligé : celui de la traduction .
Lire nos articles à ce sujet , dont notamment celui de Rani Boudaakkar portant précisément sur une expérience unique de traduction de l’un des contes les plus merveilleux des NUITS . Qamâqim Sayyidinâ Sulaymân , les Amphores de Salomon.

Pour une majorité de nos compatriotes Français , les 1001 et NUITS se résument à Aladin, le Génie qui sort de sa lampe, les tapis volants … et Ali Baba et les 40 voleurs ! Qui n’est même pas selon les spécialistes un conte des 1001 et Nuits , mais un conte populaire égyptien , rendu célèbre par le cinéma .

Les 1001 Nuits , comme leur nom l’indique fourmillent de mille et une histoires toutes aussi merveilleuses les unes que les autres , avec des personnages -femmes et hommes- aussi prodigieux que le sympathique Aladin et resté(es) malheureusement inconnus (es) du moins par le public occidental
Ce sont ces aspects que nous aimerions vous faire découvrir et partager le plaisir avec vous .

Par exemple , et nous ne sommes qu’au début de nos investigations dans le domaine, les mille et une Nuits :
-ont été précurseurs dans ce que nous appelons les romans “à série” et surtout les séries télévisées dont on nous abreuve depuis des années.
Les histoires de Shéhérazad, au Moyen-Âge arabe , déjà, se terminaient par quelque chose comme : “j’arrête là les enfants, à demain si vous voulez la suite …!!”,
Un type qui possède une bague magique, qui émet des rayons permettant de voir à travers les murs (rayons laser avant la lettre?) *
Un autre personnage (nous écrivons à chaud) dont nous n’avons plus le nom en mémoire ** se retrouve au fond du ventre de la terre confronté à un lourd dilemme. Il se retrouve devant une grotte dont l’entrée est défendue par … sa propre mère ! en petite tenue. Pour y rentrer, il doit lui faire l’amour.. Bigre, on s’était dit, en découvrant ce conte . Et cela a circuler du 9ème siècle à nos jours ?

Un peu interloqués, nous avions à l’époque consulté des spécialistes en psychanalyse appliquée à la littérature qui nous avaient simplement répondu : rassurez-vous , c’est tout simplement le Complexe d’Oeudipe, entrevu par les orientaux avant la lettre ! Et donc bien avant ce brave Freud qui n’avait probablement pas lu les Nuits.

*Conte datant du 9ème, 10 ème, conte tardif ? Personne n’est capable encore aujourd’hui de dater avec exactitude les contes des Nuits

** Les contes qui vous seront proposés seront accompagnés par les meilleurs références bibliographiques.

Les traductions seront faîtes “maison” pour certains, choisies chez les meilleurs traducteurs pour les autres.