Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Biographies, chroniques et récits de voyage: Ibn Jubayr

من رحلات ابن جبير

Ibn Jubair ( ابن جبير) de son nom complet Abū al-Ḥusayn Muḥammad ibn Aḥmad ibn Jubayr al-Kinānī, parfois écrit Jabair, Ibn Jubayr ou Ibn Jubaïr) (1147- 1217 ) est un fonctionnaire de cour, intellectuel, conseiller et écrivain d’Al-Andalus. Il raconta ses voyages à la Mekke dans sa Relation de voyages.

Il naquit à Valence ou peut-être à Xativa à 60 km de Valence en 1145. Son père était un haut fonctionnaire et Ibn Jubair reçut une éducation de qualité : Coran, Hadîths, droit, sciences et littérature – en particulier la poésie.

Secrétaire du gouverneur de Grenade , il entreprit un premier pélérinage en 1184-1185. Pendant son voyage, il consolida ses connaissances religieuses et découvrit la mystique soufie. Au retour il séjourna un mois à Jérusalem alors que les territoires christianisés étaient en crise politique interne et subissaient la pression de Saladin صلاح الدين الأيوبي. Il regagne finalement Grenade le 25 avril 1185 .

Après un second pèlerinage en 1189-1191, il séjourna à Grenade, Malaga, Ceuta et Fes. Il commença un troisième pèlerinage en 1217 et trouva la mort à Alexandrie (Egypte), où il enseignait, le 29 novembre 1217. Il est l’auteur de diverses poésies, mais son nom reste surtout attaché à sa Relation de voyages.


Dans le texte que nous vous proposons , le bateau de pélerins, partie d’Andalousie accoste à Alexandrie où règne une drôle d’atmosphère, du fait des guerres de croisades et que le passage par les pays du Croissant Fertile était dangereux.

Ibn Jubayr nous fait part de l’accueil réservé aux pélerins par la douane de Salah ed-Dîne qu’il tenait en haute estime .

Choix de texte et traduction :

Mahfoud Boudaakkar

Voir notre ouvrage :